Le petit coin occupe une place important

On n’aborde pas forcément la question entre amis, et c’est souvent lorsqu’il n’y en a plus que le papier WC se rappelle à notre bon souvenir. On demande de même rarement à ses invités si ledit papier convient à leurs attentes, alors qu’on l’utilise tous chaque jour et qu’on a une idée bien arrêtée quant à la structure attendue, aux sensations qu’il procure au toucher et à son aspect visuel. Rien ne vaut alors une parfaite combinaison entre douceur et solidité.

«Froisseurs» et «plieurs»
Country Manager de Kimberly-Clark à Niederbipp (BE), Pascal Diemand connaît les finesses du papier hygiénique tout comme les exigences des usagers. «Les Suisses aiment avoir un papier à trois couches, à la fois doux et résistant, mais nous avons également dans notre assortiment un papier Premium à six couches.» On a coutume de plier le papier dans les régions de langue allemande, et on va plutôt le froisser dans les pays du Sud et en Amérique.

Les «froisseurs» sont habitués aux rouleaux à une ou deux couches, alors que les «plieurs» superposent plusieurs feuilles avant de s’essuyer le derrière. «Un rouleau compte quelque 150 feuilles également appelées coupons, et on emploie en moyenne quatre ou cinq coupons à chaque fois, pour arriver à douze coupons au final, les femmes voyant ici un peu plus large», comme l’explique Pascal Diemand en se référant aux données recueillies sur les bases d’une étude interne de Kimberly-Clark. Cette société fondée en 1872 est l’un des plus grands préparateurs de papier toilette au monde, et elle emploie quelque 55 000 collaborateurs à travers le globe.

En Suisse, on fabrique chaque année 330 millions de rouleaux de papier WC et 15 millions de rouleaux de papier ménage. Notre consommation annuelle de papier hygiénique est de l’ordre de deux cents rouleaux par personne, ce qui nous place à la tête en Europe et nous fait partager la première place avec les Américains au niveau international.

La restauration a une préférence pour des rouleaux plus gros, pour la simple et bonne raison que le temps presse souvent lorsqu’il faut les changer. Il est par ailleurs plus difficile de les dérober lorsqu’ils ont des dimensions respectables, dévoile Pascal Diemand en rappelant que nombreux sont les clients à jeter leur dévolu sur le papier toilette des restaurants et des hôtels. Outre sa disponibilité, la douceur est un critère déterminant pour le papier hygiénique, et plus il aura de couches, plus il sera doux. Tout doit être réglé comme du papier à musique si on veut que le client se sente bien, et les toilettes font bien sûr elles aussi partie de la stratégie déployée avec un papier doux et moelleux.

Le papier de production durable a le vent en poupe
Depuis 1995, on ajoute également au papier hygiénique certaines substances apaisantes telles que l’aloe vera et la camomille, et les clients se sont ainsi habitués au parfum de camomille désormais associé aux papiers les plus vendus. Des versions spéciales ou des impressions telles que le logo du client sont aussi possibles, et une idée créative peut se révéler alors un excellent instrument de marketing. On n’a nulle part ailleurs autant de temps pour la lecture que lorsqu’on se retire aux cabinets.

La production de papier toilette recourt à la cellulose issue de bois de pin, de sapin, de bouleau et pour une petite partie également d’eucalyptus, le logo FSC garantissant en l’espèce le respect des forêts tropicales. «La clientèle tient de plus en plus à un papier hygiénique produit de façon durable et opte de ce fait pour du papier recyclé», remarque Pascal Diemand. Tendance oblige, Hakle présente ainsi différents papiers recyclés dans son assortiment.

L’usine de Niederbipp exploite l’une des stations de traitement de papier recyclé les plus modernes du monde et traite chaque année 75 000 tonnes de vieux papier en partie broyé et provenant de collectes auprès des ménages, des communes ou de banques établies en Suisse.

De la gêne à l’espace bien-être
La production de papier toilette étant très gourmande en énergie, l’utilisation de ce dernier est souvent critiquée par les organisations environnementales. Or celui qui souhaite renoncer totalement au papier peut en l’occurrence s’assurer une hygiène de WC naturelle au moyen d’une douchette adaptée où un jet d’eau réglable individuellement garantit propreté et fraîcheur.

«Une perception différente du corps et de l’hygiène a contribué à propulser la douchette embarrassante à l’espace bien-être, et si nos clients étaient auparavant principalement des hôpitaux, nous avons aujourd’hui surtout affaire à des hôtels et à des ménages privés», relève Fabrizio Gessa, responsable des clients commerciaux auprès de Geberit. Les Européens sont de plus en plus nombreux à s’enflammer pour une propreté naturelle à l’eau, alors que celle-ci coule depuis longtemps de source en Extrême-Orient ainsi que dans la culture arabe de l’hygiène.

«Nous avons pu équiper de WC douches Aqua Clean de Geberit un certain nombre d’hôtels des plus connus et des plus appréciés au monde, dont le Bürgenstock-Hotel, le Baur au Lac de Zurich ou encore le Riffelalp Resort à Zermatt», énumère avec fierté le responsable des ventes de Geberit. Dans la grande hôtellerie, les clients demandent notamment dès leur réservation si leur chambre est équipée ou non d’une douchette pour WC.

Outre une modeste consommation d’eau et d’énergie, celles-ci permettent aussi d’assurer en toute simplicité une propreté irréprochable. Un seul geste permet de relever le couvercle ou la lunette des toilettes, et un programme de détartrage comparable à celui des machines à café permet d’éliminer les dépôts calcaires de toutes les composantes en contact avec l’eau. Une application spécifique permet aussi de télécommander les toilettes à partir d’un smartphone, et les réglages personnels quant à la pression du jet, à la position de celui-ci ou à la température de l’eau seront ainsi toujours du voyage, garantissant une expérience personnalisée du petit coin.

Les toilettes revisitées en lieu de communication
L’habitude qu’on a de nos jours de se rendre seul aux toilettes ne participe en aucun cas d’une évolution naturelle, mais est le fruit d’une construction sociale. Il était ainsi commun dans l’ancienne Rome de se retrouver dans des latrines à plusieurs sièges disposés en files où on pouvait alors lier conversation avec de parfaits inconnus. Des affaires ont peu à peu été traitées entre commerçants dans ces lieux d’aisance propices à la communication, et c’est peut-être un peu pour cela qu’on parle parfois de «petite» ou de «grosse» commission. Au milieu du dix-neuvième, les besoins individuels ont cependant changé, et le lieu de palabres allait devenir silencieux. Il importait désormais de préserver l’intimité des utilisateurs.

Depuis les années 2000, on a tendance à s’affranchir de ces pudeurs, et la salle de bain devient de plus en plus une zone ouverte faisant transition avec l’espace à vivre, les WC se retrouvant dès lors intégrés et non plus séparés. De grandes salles de bain et autres aménagements tout de transparence montrent que le tabou des soins intimes est levé et qu’on développe ici une nouvelle approche de la sphère privée, en tout cas dans le cercle familial. Les salles d’eau dotées de tous les raffinements techniques ont la cote, de la baignoire en phase avec l’écran plasma à l’application gérant la douchette en passant par la vue sur les montagnes depuis la douche, le petit coin s’est décidément peu à peu mué en une véritable oasis de bien-être, avec ou sans papier moelleux.

 

★★★ Quarante années de douchettes pour WC ★★★

Pionnier et actuel leader européen du marché des douchettes de WC, le spécialiste suisse Geberit de Jona dans le canton de Saint-Gall affiche plus de quarante années d’expérience en la matière. L’assortiment de WC douches Aqua­Clean propose un modèle spécifique pour quasiment tous les besoins de la clientèle. Des installations complètes d’un design épuré aux simples aménagements sur des toilettes existantes, on peut ainsi faire son choix entre divers modèles parmi de nombreuses variantes de couleurs et de matériaux.
Outre la technologie de douchette WhirlSpray brevetée, certains modèles proposent des fonctions supplémentaires pour mieux vous chouchouter, avec notamment la fonction de massage pulsant, la douceur de la «Ladydusche», l’aspiration intégrée des mauvaises odeurs, le séchage bienfaisant à air chaud, la technique TurboFlush, le chauffage de la lunette et la lumière permettant de s’orienter. Un dispositif AquaClean de Geberit est disponible à partir de 690 francs alors qu’une installation complète l’est à partir de 1600 francs.

_______________________________________________________________________________

Le saviez-vous?
⚫ Les statistiques révèlent que tout un chacun se rend au moins six fois par jour aux toilettes et qu’on y passe en moyenne une année de sa vie.
⚫ Le 26 août sera la journée mondiale du papier hygiénique.
⚫ 70% des Japonais possèdent une douchette pour WC.

 

 

Aktuelle News