Michèle Meier est la "Cuisinière de l'année"

Michèle Meier est la "Cuisinière de l'année"

Le GaultMillau a récompensé une femme pour le titre de "Cuisinier de l'année" dans son Guide 2021: Michèle Meier, du Restaurant Lucide au KKL de Lucerne. Une surprise pour beaucoup, probablement aussi pour la jeune et discrète cheffe elle-même. Michèle Meier est en effet encore peu connue, même à Lucerne. Cela va changer, le guide en est sûr: sa cuisine passionnée vaut le détour tout en rendant hommage à son maître Nik Gygax, décédé il y a quelques mois, et mérite plus de lumière. Nouvelle notation: 16 points.

Le club des chefs à 19 points se réduit

Ils ne sont plus que sept: Andreas Caminada (Fürstenau, GR), Philippe Chevrier (Satigny, GE), Franck Giovannini (Crissier, VD), Tanja Grandits (Bâle), Peter Knogl (Bâle), Heiko Nieder (Zurich), Bernard & Guy Ravet (Vufflens-le-Château, VD) ont confirmé leur excellente note de 19 points. A Sierre, Didier de Courten quittera la haute gastronomie à la fin de l'année après quinze ans et redéveloppe son concept de brasserie.

Desbraux, Arnold, Rösch: les trois étoiles montantes de l'année

À la Maison Wenger, dans le petit village jurassien du Noirmont, Jérémy Desbraux fait parler de lui. Il montre ce qu'il a appris en tant que sous-chef avec Franck Giovannini à Crissier, développe sa propre signature et sait rassembler autour de lui une excellente équipe, même dans les endroits les plus reculés. Le GaultMillau lui attribue désormais 18 points. A Berne, Markus Arnold avance avec 17 points. Il avait déjà obtenu cette note auparavant, en 2012, au Meridiano à Berne. Il est maintenant de retour à la Steinhalle avec une cuisine sans chichi, fraîche, mais excellente. Une étoile montante à Zurich: Sebastian Rösch du restaurant Mesa (17 points). Un chef très talentueux et contemporain qui relève également avec confiance les défis particuliers de la cuisine végétalienne.

La cuisine des jeunes - Quatre "Découvertes de l'année" inspirantes

À Rickenbach (SZ), la surprise a été particulièrement grande: une jeune équipe autour de Dominik Hartmann (Magdalena) cuisine de façon moderne et insolente comme dans une grande ville. Leur performance a été récompensée par 15 points. A Zurich, les amis de la cuisine végétalienne ont un nouveau favori: la femme de tête et élève d'Andreas Caminada Zineb "Zizi" Hattab au restaurant Kle (14 points). Franck Pelux, star en France grâce à l'émission télévisée "Top Chef", succède à la légende Edgard Bovier au Lausanne Palace et se voit d'emblée attribué 16 points. A Lugano, le chef sicilien Luca Bellanca, qui a beaucoup voyagé, reçoit au Restaurant Meta 15 points pour son étonnante cuisine du monde.

Nouveauté: le titre d'"Hôte de l'année"

Ce titre est décerné pour la première fois à un maître de son métier: Sergio Bassi, élégant maître de et sommelier passionné au Castello del Sole, à Ascona. La "Sommelière de l'année" est Lisa Bader, qui passe des heures avec son chef Heiko Nieder au Restaurant Dolder Grand à Zurich à rechercher le meilleur accord possible et qui, malgré son jeune âge, a une énorme connaissance du vin. Quant au titre de "Pâtissier de l'année", il a été décerné à Christophe Loeffel, qui exerce son art au sein du restaurant de Stéphane Décotterd, Le Pont de Brent, au-dessus de Montreux.

830 restaurants, 90 hôtels et les 150 meilleurs vignerons

Le Covid-19 a marqué l'année. De nombreux restaurants en subissent de lourdes conséquences et d'autres affichent un carnet de réservations plein et enregistrent de bons chiffres malgré tout. Ou, selon les chiffres du GaultMillau: 830 restaurants sont répertoriés, 83 ont été nouvellement découverts, 80 chefs obtiennent un point de plus, 30 chefs en ont perdu un. Le guide présente également les 150 meilleurs vignerons suisses et recommande 90 hôtels pour les gourmets.

Aktuelle News