Quelques outils numériques intéressants

D’autres solutions arrivent encore sur le marché et elles sont d’autant plus intéressantes pour les restaurants. Désormais, des programmes automatisent le relevé quotidien de la température des frigos et le mettent à disposition du patron sur une tablette. Une automatisation qui n’a l’air de rien, mais qui permet de gagner de précieuses minutes. Et si le gain de temps et de productivité n’est pas recherché, il existe aussi des outils pour calculer, par exemple, l’impact carbone d’une recette, ou qui intègrent automatiquement, en fonction de bulletins de livraison, l’origine des produits à la carte des mets. Des innovations cette fois qui offrent un petit plus à la clientèle.

Une autre grande révolution pour les chefs de cuisine, c’est l’intérêt croissant de la génération Y et Z pour… les recettes connectées! Selon une étude de Google, les jeunes de 20 à 35 ans seraient plus de 60% à utiliser des smartphones et tablettes pour consulter des recettes via des applications ou des sites web lorsqu’ils se mettent derrière les fourneaux. De quoi, peut-être, lancer une nouvelle tendance au niveau des livres de recettes et voir apparaître des «apps» de chefs?Même des partenaires de la restauration, comme Transgourmet, révèlent l’importance pour les restaurants d’être connectés, aujourd’hui, au moins un tant soit peu. «Si le restaurant 100% connecté est un fantasme, le restaurant déconnecté est une hérésie», écrit Transgourmet France dans son «Livret d’idées n°8».

D’autant plus qu’aujourd’hui, les clients sont de plus en plus nombreux à chercher sur le net la destination de leur prochain repas. Sur les moteurs de recherche, évidemment, mais aussi parfois sur les réseaux sociaux. Et ce que le client s’attend à trouver ce sont avant tout les horaires, la carte des mets et des avis.

Aktuelle News